Tout l'immobilier à Saint Fargeau, Auxerre, Chablis et Bonny sur Loire
4 juil

Acheter une maison à Cosne-Cours-sur-Loire dans l’ancien est plus facile !

h

Le neuf fait rêver. Et pour cause, le neuf a bien des avantages, notamment celui de consommer beaucoup moins d’énergie. Mais sachez-le, devenir l’heureux propriétaire d’une maison existante à Cosne-Cours-sur-Loire n’a pas que des inconvénients. Bien au contraire… L’ancien coûte moins cher que le neuf. Il est donc plus facile d’accéder à la propriété, d’avoir une maison à soi, avec un bout de jardin, à Cosne-Cours-sur-Loire, en achetant dans l’ancien qu’en faisant construire.

En effet, le prix du m² dans l’ancien est moins élevé et, même si les frais de notaire sont plus élevés (autour de 7%), le coût total d’une acquisition est toujours moins important. L’autre avantage, c’est le choix. Dans l’ancien, les biens à vendre sont plus nombreux, mieux situés, et très souvent en centre-ville ; vous avez donc la possibilité de choisir et d’acheter en fonction de votre budget et, surtout, de pouvoir négocier.

En effet, lorsqu’un logement n’a pas trouvé preneur, la marge de manœuvre est évidente et votre agence immobilière vous aidera à proposer un prix plus bas, mais acceptable par le vendeur. Sachez aussi que si la maison qui vous intéresse a été confiée à plusieurs agences, c’est le signe que le propriétaire est pressé. Là aussi, vous pouvez donc espérer négocier !

Autre atout de l’ancien : ici, pas besoin d’attendre douze mois, voire vingt-quatre pour emménager. En 3 mois, vous posez meubles et cartons. Le désavantage de l’ancien en revanche : ce sont les travaux. Souvent certains sont nécessaires pour mettre l’électricité aux normes, agrandir les pièces, isoler… Heureusement, il existe des aides pour vous aider à les payer. Comme vous ne savez pas toujours ce que vous achetez, faites-vous accompagner par un professionnel avant de vous décider et de vous lancer dans les travaux. Faites le point sur la charpente, la toiture, inspectez les murs pour déceler les traces d’éventuelles fissures, d’humidité, testez les planchers et n’oubliez pas la chaudière, l’installation électrique ou encore la plomberie.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée