Tout l'immobilier à Saint Fargeau, Auxerre, Chablis et Bonny sur Loire
29 août

Votre agence immobilière de Saint-Fargeau fait le point sur les points à vérifier avant d’acheter

29©-francis-bonami-copy

L’achat d’un appartement constitue un investissement financier important. Paradoxalement, les vérifications préalables à une acquisition demeurent souvent très limitées. Lors de l’achat d’un lot en copropriété, les acquéreurs sont généralement très vigilants sur l’état du bien. Ils passent en revue les moindres recoins pour ne pas avoir de mauvaises surprises et pouvoir estimer les surcoûts liés à d’éventuels travaux. Malheureusement, ils accordent une importante toute relative à « l’environnement » du bien, à savoir la copropriété.

L’état du bâti, la situation financière de la copropriété et le niveau des charges ont pourtant un impact direct sur la valeur du bien. En effet, en plus du montant des charges annuelles « régulières » qu’il faut analyser, il est nécessaire de prêter attention aux charges supplémentaires qui sont susceptibles d’être appelées dans les mois ou années qui suivent l’achat. Trois postes sont à surveiller tout particulièrement : les travaux, les impayés et le personnel. Votre agence immobilière de Saint-Fargeau vous aide à y voir clair.

Avant l’achat d’un bien en copropriété, il convient de vérifier les postes des travaux les plus importants que sont la toiture, les façades, les canalisations, la chaufferie et l’ascenseur. Cette vérification passe par la consultation des procès-verbaux d’assemblée générale, mais également en procédant à une revue complète des éléments collectifs de l’immeuble. Trop souvent les copropriétaires se contentent de visiter uniquement l’appartement et le hall d’entrée.

Une attention majeure doit être portée sur les impayés
C’est un point auquel les copropriétaires ne pensent pas forcément en achetant un bien, mais qui peut fortement impacter le montant des charges futures à payer. Il est indispensable de consulter le solde des copropriétaires qui permet de constater les éventuels impayés et de connaître la politique de recouvrement mise en place par le syndic. En l’absence de procédures rigoureuses, l’accumulation des impayés peut avoir un impact conséquent.

O.D. / Bazikpress © francis bonami

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée